Lundi 15 avril

L’inquiétude dans le cœur d’un homme l’oppresse, alors qu’une bonne parole le réjouit (Prov. 12:25).

Quand l’apôtre Paul et Barnabé « retournèrent à Lystre, à Iconium et à Antioche », ils « établirent pour eux des anciens dans chaque assemblée » (Actes 14:21-23). Ces anciens ont sans aucun doute été une source de réconfort pour les assemblées, tout comme nos chers anciens le sont aujourd’hui. Anciens, efforcez-vous de repérer ceux qui ont besoin d’une « bonne parole ». Paul a rappelé à ses frères et sœurs que, grâce à la force que Jéhovah fournit, une « grande nuée de témoins » est parvenue à endurer diverses difficultés (Héb. 12:1). Il savait que le récit de la vie de ces adorateurs de Dieu pouvait donner du courage à ses frères et sœurs, et les aider à garder les yeux fixés sur la « ville du Dieu vivant » (Héb. 12:22). Il en va de même aujourd’hui. Qui n’a pas été fortifié en lisant dans la Bible comment Jéhovah a soutenu Gédéon, Barak, David, Samuel et bien d’autres ? (Héb. 11:32-35). w22.08 21-22 § 5-6.